LA CHANDELEUR

« fête des chandelles »

Dans l'Église catholique, fête  commémorant la présentation de l'Enfant Jésus au Temple, quarante jours après sa naissance, et la purification de la Vierge, conformément à la loi juive

la fête de la Chandeleur est liée à la LUMIERE. Mais aussi à la PURIFICATION, la FECONDITE, la PROSPERITE, toujours très proches dans les croyances et  les traditions. Le 2 février est officiellement aujourd'hui la "Purification de la Vierge". Mais Dieu a préservé Marie du péché originel, alors pourquoi cette purification?
En fait Marie se sait simple mère et elle est juive. Elle se conforme donc tout simplement à la loi de Moïse, car selon les rites hébraïques, la mère doit se présenter au temple avec son enfant nouveau-né. Jésus, enfant juif, est présenté au Seigneur au temple par ses parents 40 jours après sa naissance. On fait le sacrifice de tourterelles ou de petits pigeons. Quoi qu'il en soit, Marie rencontre Saint Simeon qui prophétise devant elle le destin tragique de son fils. Lui qui jusque là n'était que la lumière du monde, le messie tant attendu. C'est le Pape Gélase 1er au 5ème siècle qui décide que sera commémoré 40 jours après Noël un rite hébraïque : la Fête de la Chandeleur.
Chandeleur vient précisément de candela : la chandelle. Ces chandelles allumées dans les églises pour signifier la lumière et éloigner le malin, les orages, la mort et invoquer les bons augures à veiller sur les semailles d'hiver.
 

De nombreux dictons sont nés de ce jour de février :

A la Chandeleur, l'hiver se meurt ou prend rigueur

A la chandeleur s'il fait beau, le vin sera comme de l'eau

Rosée à la Chandeleur, Hiver à sa dernière heur

A la Chandeleur, le jour croît de deux heures

Chandeleur couverte, Quarante jours de perte

A la Chandeleur, quand le soleil fait lanterne, Quarante jours après il hiverne

LES CREPES
la crêpe est l'emblème de la Chandeleur. Elle rappelle le soleil. Le pape Gélase offrait aux pélerins fatigués des crêpes à Rome.
Des crêpes faites à base de froment  de la moisson précédente.

Des coutumes : il faut faire sauter la première crêpe sur l'armoire car elle ne moisira jamais (geste pour préserver de la moisissure l'ensemble de la future récolte).
Pour avoir de l'argent toute l'année, il faut faire sauter les crêpes avec une pièce dans la main, aux lueurs des chandelles pour éviter à la cuisine de rester enfumée pendant 3 jours



LA PATE A CREPE

Dans un grand saladier, mélangez 250 g de farine avec une cuillère à soupe de sucre semoule, 2 sachets de sucre vanillé et une pincée de sel. Versez lentement 1/4 de litre de lait. Ajoutez 3 oeufs battus entiers, et mélangez vigoureusement. Vous pouvez y ajouter au choix 3 cuillères à soupe d'huile ou du beurre fondu. Allongez avec du lait et laissez reposer une heure. Vous pouvez y ajouter un verre de bière et une cuillère à soupe de rhum.
Bonne dégustation.

AU MARDI GRAS AUSSI ON DEGUSTE DES CREPES

Chez les chrétiens, l'étape initiale de Pâques est le mercredi des cendres, c'est donc la veille le mardi qu'ont lieu les festivités.
Le mercredi des cendres, les chrétiens sont invités à se purifier de leurs fautes en souvenir d'Adam condamné après son péché à retourner en poussière. Ils sont invités à se priver pendant les 40 jours qui précède la fête de Pâques : c'est le Carême.
C'est donc pour cette raison que l'on tuait le boeuf gras le mardi pour bien marquer le coup avant un jeûne prolongé.

sommaire